Regenwald Kongo > Français

Français


ONG Apprendre, Aider, Vivre a.s.b.l.



Le rôle des jeunes dans la protection des forêts congolaises

Innocent Balagizi. CERUKI/ISP-Bukavu

Journée de l’Arbre, organisée par CAN-ISP, le 20 octobre 2012

Le pape Jean paul I, disait «  jeunes préparez votre futur aujourd’hui « :

Des réalités devant nous !

  1. La ville de Bukavu et ses environs sont menacées de catastrophes

Explosion humaine : aujourd’hui sommes 800.000 habitants

Occupations d’espaces : pas d’espaces verts, pas d’arbres, pas d’oiseaux, pas de sites de récréation

Et donc ? : - pas d’avenir, pas d’intelligence pratique


  1. Les temps passé et la beauté de Bukavu la verte – on peut les refaire

Il y a Trente ans : les sauterelles à l’Athenéé, les chimpanzés et singes à Nyamiera, les antilopes, les singes, la forêt à Kazingu, les grenouilles, les Xénopes , les champignons à Mukukwe ! les fruits sauvages vers Kasheke, la colline de Bugabo ( Sainte Thérèse)

La sanction sévère des parents : dormir ventre creux, la brousse nous servait et l’eau, le maraudage !

Cours pratiques dans la nature, Mukukwe, Kazingu,

Tout cela parti où ?

  1. L’énergie

Pour cuire la nourriture, il faut du bois, des braises ? Ces arbres sont où ? environ 1,600.000 arbres coupés chaque années pour servir la ville en braises, … pas encore planches

Et, si ces arbres s ‘épuisaient ??

  1. Nous devons refaire notre Environnement – avec ou sans Aide

Expérience du Vietnam : Il y a une guerre 60 ans, contre l’occupation américaine et la colonisation Destruction méchante de l’environnement – après la guerre il faut refaire la Vie :

  • Don d’habits ---- soko ya Vietnam

  • Réhabilitation environnementale par les jeunes : Respect de l’arbre, cultures des arbres par les élèves, les universitaires –partie pratiques. Retour des oiseaux, Retour de la biodiversité – formation des gestionnaires et protecteurs des forêts

Aujourd’hui où nous commémorons la journée de l’arbre, nous devons bien réfléchir sur notre Avenir et sur l’avenir de la Science. Oublions que les Aînés ont échoué et Méditons sur notre Sort


Les paroles apocalyptiques prédisent que :

  • En 2023, le processus de dégradation environnementale sera très avancé et la pauvreté sera extrême surtout dans les pays en développement

  • En 2030, les phénomènes de changement climatiques seront effectifs : questions des déboisements, des millions de véhicules et motos,… pas assez à manger pour une personne

  • En 2050, les chaos climatiques. Nous serons 10 milliards d’hommes sur la Terre, à Bukavu probablement 2-3 millions ?

Nous devons planter intensivement les arbres et aussi protéger ceux-là qui poussent. Juste en leur donnant de l’eau, juste en leur donnant du respect ! Nous devons créer des forêts artificielles.

Une expérience avec les élèves des l’ITB/ISDR, Institut de Bagira, avec des campagnes de reboisements

Institut de Lwiro et Mulungu avec des campagnes de lutte contre la vante des produits de la forêt






ANNÉE INTERNATIONALE DES FORÊTS 2011 en Congo
Poster 1  (pdf 634,7 kb)
                                                                          
Poster 2 (pdf, 175,1 kb)


Nouvelles générales

Déménagement de site internet sur

www.kongopresse.l-h-l.org